A$AP Rocky | Long. Live. A$AP.

A$AP Rocky, en voilà un nom qui est apparu sur toutes les lèvres en 2012 ! Et pour cause…

J’ai commencé à entendre parler du jeune rappeur new-yorkais en mars dernier, lors de son passage à Paris (Social Club). C’était en effet l’un de mes meilleurs amis, Jonathan qui m’avait alors dit : " Aude, faut que t’écoutes un mec :  Asap Rocky. C’est certainement ce que j’ai entendu de mieux ces dernières années. Je ne me souviens pas de tous les artistes qui sont passés par mes oreilles mais je commençais à perdre espoir dans le rap."*

https://www.youtube.com/watch?v=ob3ktDxAjWI

Le titre ci-dessus n’est pas dans l’album mais c’est le premier son que j’ai entendu de lui.

http://www.youtube.com/watch?v=fLCf-URqIf0

https://www.youtube.com/watch?v=liZm1im2erU

http://www.youtube.com/watch?v=BysVzAnR9MY

En attendant son prochain concert parisien, le 30 mai au Bataclan, j’ai la possibilité de vous faire gagner son album "Long. Live. A$AP.". Ce que je vous propose, c’est de laisser un commentaire avec votre nom complet + email et je choisirai un gagnant avant vendredi ! Bonne chance :)

Le concours est terminé ! J’ai envoyé un mail au gagnant tiré au sort. Merci pour votre participation et à très vite pour un prochain concours ! :)

LONGLIVEA$AP

* "Il déclare piocher son inspiration dans plusieurs styles de musique mais il annonce pour moi le retour à un style qui m’est cher : le rap de Houston. Si le seul de ses titres qui respire vraiment le Houston Trill est "Purple Swag" avec notamment un sample de la voix de Mike Jones, une production héritée du légendaire Dj Screw et une reconnaissance par les pointures de la ville au travers d’un énorme remix, tout l’univers d’ASAP Rocky est ponctué ça et là de références au « Houston Trill ». Il se définit lui-même comme Trill (compilation des mots « True » et » Real ») et a remis au goût du jour le purple drank, une boisson à base de Sprite et de médicament pour la toux largement popularisé au Texas. Sans écarter son utilisation des techniques de Dj Screw pour modifier sa voix sur ses morceaux.

Sans forcément être le meilleur « lyriciste », ASAP Rocky a surtout marqué 2012 de son charisme. Il est à la tête du collectif ASAP Mob dont sont issus le rappeur ASAP Ferg et le producteur Ty Beats , a su s’entourer d’artistes qui montent en dehors de son crew (Schoolboy Q, Clams Casino, Danny Brown, Kendrick Lamar) et d’artistes confirmés pour son album (Santigold, Drake, Birdy Nam Nam). Il est également devenu l’égérie du styliste Jeremy Scott et a largement participé au succès de la marque Ssus (Comme des Fuckdown) et de la boutique PIGALLE.
Au-dessus de toutes ces réalisations, son empreinte est marquée par l’utilisation généralisée des codes du Hip Hop Texan par l’ensemble de l’industrie Hip Hop actuel… Il lui a suffit d’un an." – Jonathan Lim

MY INSTAGRAM / FACEBOOK / TWITTER / PINTEREST