Tsubame Paris

Un excellent bistrot japonais vient de s’installer du côté de Pigalle. Des plats délicieux, un accueil très agréable, un joli lieu bien relaxant et un bon rapport qualité prix.

Capture d’écran 2014-01-09 à 17.13.48tsubame-parisIMG_6664 IMG_6666(photos le fooding & 716 food)

La cuisine : Pour ma part, je m’y suis rendue le midi, ce qui m’a laissé le choix entre 3 sortes de bento : poisson, viande ou végétarien. Je me suis laissée tenter par celui au maquereau. En introduction, un bouillon dashi au tofu et poireau (bien plus subtil que la « soupe miso » dont on a l’habitude), suivi d’un excellent filet de maquereau laqué, posé sur un lit de riz blanc et accompagné de racines de lotus au miso, haricots verts et salade de pommes de terre.. Un véritable délice ! Je n’ai pas pris de dessert ce jour-là mais j’aurais aimé goûté la crème brûlée au thé vert ou la glace au thé vert et sésame noir. Quant à la carte du soir, je ne l’ai pas encore testée (et je compte bien me rattraper) mais j’ai pu observer que l’ardoise proposait plein de plats en mode « yzayaka »  tels que des épinards au sésame, une omelette japonais, ceviche de bar, steak de thon, porc au caramel, mijoté de nerfs de boeuf ou encore tofu au bouillon de bonite.

Les prix : le midi, les bentos sont entre 11,50 à 12 € (8,60 à 9,50 € à emporter), le soir les plats 3 à 10 € environ.

Mon bilan : je n’ai que des choses positives à vous dire sur ce resto. J’ai adoré ce que j’ai dégusté, mais j’ai également beaucoup apprécié l’accueil, à la fois discret et convivial (ce qui n’est pas toujours le cas, du moins à Paris). En discutant un peu avec le gérant, j’ai aussi appris que le resto était très « familial » avec le mari à la salle, sa femme en cuisine (qui a également dessiné les cartes de visite) et son beau-père, un artiste traditionnel, qui a créé la tapisserie accrochée sur le mur à l’entrée et dont le travail est considéré comme trésor national au Japon. J’ai trouvé cela tout à fait charmant, j’ai donc hâte d’y retourner.

40, rue de Douai
Paris (75009)
01 48 78 06 84
Tsubame Paris

Rice & Fish

C’est me baladant sur Instagram il y a quelques semaines que j’ai bloqué sur une photo de Mérys. En cliquant sur le lieu (Rice & Fish), j’y ai découvert plein d’autres images de plats plutôt très appétissants de ce restaurant japonais, situé en plein coeur de Paris, qui m’a semblé assez original.

im405

Lire la suite « Rice & Fish »

Rice & Fish

Tradition Japon | Chez Taéko [FOOD]

Je ne sais pas comment j’ai pu passer à côté durant tant d’années… Le Marché des Enfants Rouges (ou petit marché du Marais) ! Et le 1er resto qui a attiré mon attention est le japonais : Taéko. Mais il me tarde de tester tous les autres…

photo(400)     photo(401)
Ce que j’ai tout de suite aimé, c’est que tout est préparé sous nos yeux. Du coup, on fait davantage confiance à ce que l’on mange et les plats nous donnent vraiment envie, avant même de les goûter. On peut s’installer devant les cuisines, sur des tables en bois (mais il fait assez froid) ou bien dans un petit abri chauffé, d’une vingtaine de places.

photo(407)     photo(406)
En ce qui concerne les plats proposés, voici la carte. Je ne sais pas pour vous mais moi, tout me donne envie !!

photo(403)     photo(404)
Et si j’ai été attirée par ce resto, c’est parce que j’ai vu les préparations de bentô sur le côté, donc je n’ai pas hésité une seule seconde lorsqu’il a fallu faire un choix ! J’avais envie de poisson donc j’ai opté pour celui aux sardines grillées.
J’ai également goûté le poulet frit. Quant à la boisson, je suis restée dans le traditionnel avec un thé vert.

photo(405)

Mon avis : Tout était vraiment délicieux, j’ai adoré et très envie d’y retourner pour goûter les autres bentô. Le fait de voir les cuisines et préparation des plats, ainsi que la déco nous plonge véritablement dans la tradition, on se sent ailleurs. Seul petit bémol, le service était un peu long… Du moins, pour un midi en semaine. Trente minutes, il ne faut pas être trop pressé. Mais à l’arrivée, le plat est tellement bon que l’on pardonne l’attente assez facilement. :)

Taéko
39 Rue de Bretagne
75003 Paris (m° Filles du Calvaire)

Tradition Japon | Chez Taéko [FOOD]

Nanashi Bento

Cela faisait des mois que j’entendais parler de ce petit resto, mais je n’avais pas encore eu l’occasion de le tester ! Et c’est encore grâce à l’article sur les adresses détox « après fêtes » que j’ai eu l’idée de me rendre chez Nanashi.

Nanashi-Bentu-Paris-main-roomJe ne vais pas vous tenir en haleine plus longtemps… C’était juste délicieux ! J’ai tout aimé : le quartier, la déco, l’ambiance, les serveurs, et bien évidemment les plats (oui, vraiment tout) ! Bon, je ne vais pas vous cacher que ce n’est pas une cantine où je me rendrais tous les jours (vu la note de fin), mais je ne regrette pas du tout d’y être allée !
Capture d’écran 2013-10-31 à 13.01.16
Concernant les menus proposés, il y a bien sûr les bentôs (viande, poisson ou végétarien). Le serveur nous a également parlé du chirashi de saumon & du don au boeuf (qui seraient excellents). Pour ma part, j’avais tellement entendu parler des bentô que j’en ai pris un, le végétarien (partagé avec Stéphanie qui, elle, avait choisi celui à la viande, sauté de veau plus exactement). Le mien était à base de galette de pomme de terre, aubergine, célerie, rave, pois chiche & sauce curry. Le tout accompagné d’un mélange de 3 salades (brocolis, carotte, navet, féta + endive, céleri, rave, chou rouge, poire, noix + salade de pousses). Sans oublier les tranches de pain de campagne frais que l’on nous a déposées sur la table. Enfin, j’ai opté pour un vrai jus de carotte/pomme/gingembre (car j’adore ça). Je crois qu’avec ce déjeuner, j’ai eu ma ration de fruits & légumes pour toute l’année !! :)
Nanashi-Bentu-Paris
Quant aux desserts, il nous a vanté les mérites des cheesecake framboise ainsi que du cake matcha (que je n’ai pas encore eu l’occasion de goûter) !Capture d’écran 2013-10-31 à 13.01.22
Mon verdict : C’était tout simplement délicieux. Lorsqu’on en ressort, on se sent vraiment bien, ni trop rassasié, ni pas assez. On a comme l’impression d’avoir fait le plein de vitamines, et l’adage « mens sana in corpore sano » prend alors tout son sens !  Après, comme je le disais au début, c’est un peu cher (14 euros le bentô) mais bien meilleur que dans certains restos où l’on trouve des plats au même prix. Donc j’y retournerai avec plaisir dans un mois ou deux !
Capture d’écran 2013-10-31 à 13.01.36

Nanashi
 57, rue Charlot 
75003 Paris (m° Fille du Calvaire)

Il y en a également 2 autres sur Paris, rue du Paradis (10e) ainsi que rue de Tournon (6e). J’ai hâte de m’y rendre :)

MY INSTAGRAM / FACEBOOK / TWITTER / PINTEREST

Nanashi Bento