My Name Is… José James [VIDEO & ITW]

Il y a deux semaines, j’ai eu la chance de rencontrer José James, un artiste que j’admire depuis plusieurs années.
Nouvelle signature du label Blue Note. il sort son 4ème album solo « No Beginning No End » aujourd’hui (22 janvier).

Découvrez en vidéo son titre « Come To My Door »,  suivie d’une petite interview que j’ai faite avec lui :

Peux-tu te présenter, en quelques mots?

Je m’appelle José James. Je viens de Brooklyn, à New York. Je suis leader d’un groupe, producteur, chanteur et auteur.

Quand et comment as-tu commencé la musique?

Quand tu es enfant, tu inventes et enregistres plein de trucs. J’ai toujours fait de la musique dans un sens, toujours été créatif. Et parfois, on laisse ça de côté. Mais ce n’a pas été mon cas. Pour ma part, j’ai toujours été un grand fan de musique. Mon premier album était « Purple Rain » de Prince. Puis Michael Jackson bien sûr, comme tout le monde. Je l’ai vu quand j’avais 8 ans, « Bad Tour » : une révélation.IMG_3376

La chance !! Je n’ai malheureusement jamais eu l’occasion de le voir sur scène…

Oui, c’était dingue. La chose la plus incroyable que j’ai jamais vue dans ma vie. Donc voilà, j’ai toujours voulu « jouer » (« perform« ) dans un sens. Puis j’ai grandi, ma voix a changé et j’ai commencé à chanter. Des gens de ma famille m’ont dit que j’avais une belle voix lorsque je chantais, j’ai senti que je rendais les gens heureux en chantant et j’ai trouvé ça cool. C’est ainsi que tout a commencé.

Oui, je comprends… Ce doit être tellement agréable de sentir les gens heureux en t’écoutant ! Tu parles de Prince, Michael Jackson. Y a-t-il UN artiste dont tu te sens vraiment inspiré, influencé?

Je dirais qu’ils sont trois : Marvin Gaye, John Coltrane et Billy Holiday.

Marvin_Gaye_in_1973  jcoltrane2  Billie+Holiday

Ton album sort le 22 janvier. Peux-tu nous raconter comment tu as travaillé dessus?

Cela fait deux ans que je prépare cet album. Je l’ai écrit il y a longtemps, j’y pense depuis longtemps. Et si je l’ai appelé « No Beginning No End », c’est 41m6M71OLCL._SL500_AA300_parce que je voulais que ce soit un album d’un nouveau genre. Un album sur moi, en tant qu’artiste, où je m’exprime vraiment de façon personnelle, à travers ma musique. Ce n’est pas un album de jazz ou d’un genre spécifique. J’ai beaucoup écouté la musique des 60’s et 70’s et je voulais un bon album de studio, avec de vrais musiciens. Que les gens se sentent bien, en écoutant de belles chansons, jouées par un bon groupe. Puis j’ai rencontré Pino Palladino. C’est là que j’ai su que cet album allait être excellent. J’ai également demandé à Emilie King de participer à cet album car elle est excellente pour écrire des chansons pop au style très soul. Ce genre de titre très prenant que tu as tout le temps envie d’écouter. Un peu comme Stevie Wonder, qui te met bien. Et puis, il est clair que je devais faire cet album par moi-même, car je voulais tout contrôler. Je n’avais pas envie d’entendre « tu dois être plus pop, plus ceci ou cela, tu devrais travailler avec tel producteur ». Non, je savais quel son je voulais poser, comment travailler, et je me faisais confiance en tant que producteur. Où que l’artiste était, j’y étais et la musique aussi. Je suis allé travailler à Londres, je suis venu ici, à Paris en avril 2011 pour travailler avec Hindi Zahra, à Brooklyn aussi, Robert Glasper. Tant de belles collaborations… Je pense que l’album est à la fois soul, jazz avec des chansons à texte mais aussi des « musiques du monde » (world music). Ce que j’aime et fais de mieux !

Donc ce n’est pas la première fois que tu viens à Paris. Comment ressens-tu cette ville?

Comme beaucoup de personnes, je pense que c’est l’une des plus belles villes au monde. Et je ne crois pas qu’un artiste puisse venir ici sans se sentir inspiré… La lumière, l’architecture, la Seine, tout est séduisant ! La nourriture aussi, le vin, les femmes (rires), tout est beau.

Une nouvelle année débute. Y a-t-il un(e) artiste, d’après toi, qu’il nous faut absolument connaître en 2013?

Vous la connaissez peut-être déjà mais je pense à Emily King. Elle a sorti un album chez J Record il y a 5 ans, comme Alicia Keys, qui a eu beaucoup de succès. Maintenant elle a décidé d’être indépendante et travaille sur son nouvel album qui sortira cette année. Sa musique est incroyable. Ecoutez le titre « Down », vous comprendrez…

Merci pour la découverte ! Dernière question : quels sont tes projets?

Beaucoup de belles choses. Là, je retourne à New York, enregistrer l’émission de David Letterman. Puis la tournée, aux Etats-Unis, Canada, Brésil, Asie, Australie et bien sûr en Europe ! C’est génial… Être avec mon groupe et passer du bon temps, sur les routes.

J’imagine ! En tout cas, j’ai hâte de te retrouver sur scène le 24 avril à l’Alhambra… Et encore merci pour l’interview !

Merci à toi. A très vite !

Comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s