Niki de Saint Phalle

On connait tous ses Nanas ou la Fontaine Stravinsky. Mais que sait-on exactement de cette artiste plasticienne? Perso, je ne
niki2connaissais pas grand chose, avant de découvrir l’exposition actuellement en place au Grand Palais..

J’ai tout d’abord découvert Catherine Marie-Agnès Fal de Saint Phalle, née en 1930. une très belle femme, mannequin dans sa jeunesse puis épouse et mère. Mais aussi une personne de grande sensibilité, avec un regard vif sur l’histoire et le monde ainsi qu’un certain goût pour la rébellion.

Elle n’a suivi aucun enseignement artistique. S’inspirant de plusieurs courants : art brut, art outsider elle a commencé à peindre en 1952. Mais c’est surtout ce qu’elle a vécu plus jeune qui va beaucoup l’inspirer dans sa démarche. Issue d’une famille franco-américaine, elle grandit à New York et se marie à l’âge de 18 ans avec un ami d’enfance. Pendant longtemps, elle cache un lourd secret qu’elle publiera à l’âge de soixante quatre ans dans son ouvrage : elle a été violée par son père à l’âge de onze ans .
.

.
A 23 ans, Niki est atteinte d’une grave dépression nerveuse et est soignée dans un hôpital psychiatrique : « j’ai commencé à peindre chez les fous… j’y ai découvert l’univers sombre de la folie et sa guérison, j’y ai appris à traduire en peinture mes sentiments, les peurs, la violence, l’espoir et la joie. » C’est là qu’elle commence sa carrière, à l’image des artistes de la Collection de l’art brut de Jean Dubuffet. Cela se traduit par une série d’oeuvres de grands formats associant un travail sur la texture sur fond noir et blanc. Une multitude d’objets (armes ou outils tranchants) y sont fixés sur de larges fonds.

6a01156fae88f2970b011570ac4c0d970b

Les Tirs, performances durant lesquels l’artiste tire à la carabine sur des poches de peinture, éclaboussant de couleurs des tableaux-assemblages, la rendent célèbre internationalement dès 1960. Elle les dédie souvent à d’autres artistes qui participent eux-mêmes aux tirs.

Puis sont arrivées les Nanas, femmes plantureuses et colorées en grillage, papier mâché et polyester. »Pour moi, mes sculptures représentent le monde de la femme amplifiée, la folie des grandeurs des femmes, la femme dans le monde d’aujourd’hui, la femme au pouvoir ».

L’exposition ne se termine pas à cette période de sa vie, car il y a encore plein de choses à montrer et dire sur elle, mais le mieux est encore d’aller la visiter. Je conseille donc cette expo à tout le monde, sans exception, car les messages qu’elle véhicule sont universels et intemporels.. D’ailleurs j’ai acheté un livre pour enfants à la petite cousine de mon amoureux. Tout le monde devrait connaitre son oeuvre.

Niki De Saint Phalle au Grand Palais (entrée Champs-Elysées)
Du 17 septembre 2014 au 2 février 2015

MY INSTAGRAM / FACEBOOK / TWITTER / PINTEREST

Comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s