C’est ainsi que je me transformerai dans une dizaine de jours, à l’occasion des 20 ans du Salon du Chocolat de Paris. En effet, je ne pouvais rien vous dire jusqu’à maintenant mais cet été, on m’a contactée pour défiler à cette occasion !

chocoPicMonkey Collage

Bon, je dois vous avouer que je suis une véritable addict au chocolat (comme plus de 75% des françaises, j’imagine) et comme vous le savez, je m’intéresse également à la mode et j’adore changer de style, arborer des tenues toutes plus différentes les unes que les autres. Accepter de défiler dans une robe en chocolat était donc pour moi tout à fait naturel (même si c’est loin d’être commun). Par ailleurs, j’ai pu voir les différents modèles proposés et j’ai craqué sur trois tenues assez incroyables !
Enfin, il est important de souligner que cet événement sera organisé en faveur de l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque qui permet à des enfants souffrant de malformations cardiaques de venir en France et d’être opérés lorsqu’ils ne peuvent être soignés dans leur pays d’origine par manque de moyens financiers et techniques.

affiche-salon-d-b8bca151023-original

Je ne vous apprends rien, le Salon du Chocolat est LE rendez-vous incontournable de tous ceux qui partagent la même passion pour ce produit d’exception. Et cet automne, le Salon du Chocolat soufflera ses 20 bougies du 29 octobre au 2 novembre prochain et proposera aux amoureux du chocolat un espace de 20 000 m2 sur 2 niveaux entièrement dédiés à l’univers du cacao. Un événement culturel et artistique unique autour du Chocolat avec les plus grands noms du chocolat et de la pâtisserie: De Pierre Hermé à Pierre Marcolini en passant par JP Hévin, Christophe Michalak, Hugues Pouget ou encore Philippe Conticini…

Au rez-de-chaussée, le Salon rendra hommage au Chocolat à travers une grande exposition inédite et spectaculaire, ponctuée de happenings, d’ateliers gourmands et de performances artistiques. Une aventure exclusive célébrée par des artistes, designers, chocolatiers, pâtissiers de renom et pays producteurs.

A l’étage, les visiteurs retrouveront les acteurs majeurs du chocolat, qui feront partager leur passion et dévoileront leurs nouveautés. Sans oublier bien sûr, les animations phares du Salon : démonstrations de recettes par les plus grands chefs français et internationaux & défilés anniversaires de robes en chocolat.

A noter aussi, que le livre Génération Chocolat, sortira courant le mois octobre. Ce livre présente 20 grands chefs emblématiques du Salon et leurs recettes. Enfin, L’association Mécénat Chirurgie Cardiaque sacralise les 20 ans du Salon du Chocolat, avec la sortie d’un calendrier en édition limitée qui rassemble les plus grands chocolatiers/pâtissiers de la scène actuelle autour du chocolat. Au total ce sont 13 rencontres étonnantes entre un chocolatier/pâtissier et une personnalité que Stéphane Bourgies, célèbre portraitiste, a mis en scène et en lumière le chocolat.

Enfin, j’ai la chance de pouvoir vous faire gagner deux places. Alors n’hésitez pas à liker ma page facebook et à me laisser un petit commentaire ci-dessous, j’enverrai un mail au/à la gagnant(e) dans quelques jours !! Bonne chance. 🙂

Salon du Chocolat de Paris
Du 29-10 au 02-11-2014‎
Porte de Versailles

MY INSTAGRAM / FACEBOOK / TWITTER / PINTEREST

On connait tous ses Nanas ou la Fontaine Stravinsky. Mais que sait-on exactement de cette artiste plasticienne? Perso, je ne
niki2connaissais pas grand chose, avant de découvrir l’exposition actuellement en place au Grand Palais..

J’ai tout d’abord découvert Catherine Marie-Agnès Fal de Saint Phalle, née en 1930. une très belle femme, mannequin dans sa jeunesse puis épouse et mère. Mais aussi une personne de grande sensibilité, avec un regard vif sur l’histoire et le monde ainsi qu’un certain goût pour la rébellion.

Elle n’a suivi aucun enseignement artistique. S’inspirant de plusieurs courants : art brut, art outsider elle a commencé à peindre en 1952. Mais c’est surtout ce qu’elle a vécu plus jeune qui va beaucoup l’inspirer dans sa démarche. Issue d’une famille franco-américaine, elle grandit à New York et se marie à l’âge de 18 ans avec un ami d’enfance. Pendant longtemps, elle cache un lourd secret qu’elle publiera à l’âge de soixante quatre ans dans son ouvrage : elle a été violée par son père à l’âge de onze ans .
.

.
A 23 ans, Niki est atteinte d’une grave dépression nerveuse et est soignée dans un hôpital psychiatrique : « j’ai commencé à peindre chez les fous… j’y ai découvert l’univers sombre de la folie et sa guérison, j’y ai appris à traduire en peinture mes sentiments, les peurs, la violence, l’espoir et la joie. » C’est là qu’elle commence sa carrière, à l’image des artistes de la Collection de l’art brut de Jean Dubuffet. Cela se traduit par une série d’oeuvres de grands formats associant un travail sur la texture sur fond noir et blanc. Une multitude d’objets (armes ou outils tranchants) y sont fixés sur de larges fonds.

6a01156fae88f2970b011570ac4c0d970b

Les Tirs, performances durant lesquels l’artiste tire à la carabine sur des poches de peinture, éclaboussant de couleurs des tableaux-assemblages, la rendent célèbre internationalement dès 1960. Elle les dédie souvent à d’autres artistes qui participent eux-mêmes aux tirs.

Puis sont arrivées les Nanas, femmes plantureuses et colorées en grillage, papier mâché et polyester. »Pour moi, mes sculptures représentent le monde de la femme amplifiée, la folie des grandeurs des femmes, la femme dans le monde d’aujourd’hui, la femme au pouvoir ».

L’exposition ne se termine pas à cette période de sa vie, car il y a encore plein de choses à montrer et dire sur elle, mais le mieux est encore d’aller la visiter. Je conseille donc cette expo à tout le monde, sans exception, car les messages qu’elle véhicule sont universels et intemporels.. D’ailleurs j’ai acheté un livre pour enfants à la petite cousine de mon amoureux. Tout le monde devrait connaitre son oeuvre.

Niki De Saint Phalle au Grand Palais (entrée Champs-Elysées)
Du 17 septembre 2014 au 2 février 2015

MY INSTAGRAM / FACEBOOK / TWITTER / PINTEREST

J’ai récemment été invitée à découvrir un hôtel qui vient d’ouvrir à Paris, véritable havre de paix situé au coeur du Quartier Latin.

Capture d’écran 2014-05-18 à 18.46.23

Capture d’écran 2014-05-18 à 18.46.02

Capture d’écran 2014-05-18 à 18.46.29

Capture d’écran 2014-05-18 à 18.46.50

Capture d’écran 2014-05-18 à 18.46.12

Tout s’est très bien passé dans l’ensemble.. D’ailleurs, je ne sais pas si vous avez vu mais j’ai fait pas mal de partages sur facebook, twitter et instagram ce soir-là… Cependant j’ai quelques remarques moins positives, et je me dis que ce genre d’opération est aussi menée pour avoir tout type de retour sur l’hôtel :

Les plus :
– la déco est vraiment canon, moderne et chic à la fois..
– les chambres sont spacieuses et lumineuses, on s’y sent très vite comme chez soi,
– l’emplacement est très intéressant par rapport aux gares, il est central,
– la vue est juste superbe, donnant sur tout Paris.
Les moins :
– dans la chambre que j’ai testée, la porte de la salle de bain/WC ne se fermait pas,
– les rideaux ne cachaient pas du tout la lumière, pas évident le réveil à 6h lorsque l’on souhaite faire une grasse mat,
– certaines prises ne fonctionnaient pas, imaginez pour une geek comme moi,
– le wifi ne fonctionnait pas toujours (même chose qu’au-dessus),
– le séchoir à cheveux ne fonctionnait pas (c’est un détail mais c’est un peu dommage, autant ne pas en proposer dans ce cas).

Tout de même beaucoup plus de points positifs que négatifs, mais je tenais tout de même à le souligner car tout avis est intéressant. En tout cas, jolie expérience dans l’ensemble, grâce à l’équipe de Snap Traveller.

Hotel La Demeure
51 Boulevard Saint-Marcel,
75005 Paris

INSTAGRAM / FACEBOOK / TWITTER

J’ai récemment été invitée à tester le nouveau restaurant de Mamie Burger, celui qui vient d’ouvrir à Opéra.

10012714_268382583335792_2078790417719506562_o 10321698_271752569665460_6031135847493892524_o 10321620_271752642998786_1674327766781930614_o

Autant vous dire que je n’ai jamais mangé un burger aussi grand !! Et la qualité n’est pas diminuée pour autant, bien au contraire. J’ai particulièrement apprécié le fait que les cuisines soient ouvertes. Quant au pain, la viande de boeuf d’Aubrac et les frites, tout est excellent !! Par ailleurs, le rapport qualité/prix est vraiment bon, tout comme chacun des burgers proposés sur place. Oignons frits, légumes grillés, mozzarella, frites au cheddar, il y en a pour tous les goûts (du moment que vous êtes gourmands). Enfin en ce qui concerne les rafraichissements, un large choix de bières artisanales américaines ou boissons non alcoolisées. En revanche, je n’ai pas encore goûté les cocktails, mais ca ne saurait tarder !

Mamie Burger
6 rue de la Michodière, 75002 Paris
18 rue Saint-Fiacre, 75002 Paris

INSTAGRAM / FACEBOOK / TWITTER