Un excellent bistrot japonais vient de s’installer du côté de Pigalle. Des plats délicieux, un accueil très agréable, un joli lieu bien relaxant et un bon rapport qualité prix.

Capture d’écran 2014-01-09 à 17.13.48tsubame-parisIMG_6664 IMG_6666(photos le fooding & 716 food)

La cuisine : Pour ma part, je m’y suis rendue le midi, ce qui m’a laissé le choix entre 3 sortes de bento : poisson, viande ou végétarien. Je me suis laissée tenter par celui au maquereau. En introduction, un bouillon dashi au tofu et poireau (bien plus subtil que la « soupe miso » dont on a l’habitude), suivi d’un excellent filet de maquereau laqué, posé sur un lit de riz blanc et accompagné de racines de lotus au miso, haricots verts et salade de pommes de terre.. Un véritable délice ! Je n’ai pas pris de dessert ce jour-là mais j’aurais aimé goûté la crème brûlée au thé vert ou la glace au thé vert et sésame noir. Quant à la carte du soir, je ne l’ai pas encore testée (et je compte bien me rattraper) mais j’ai pu observer que l’ardoise proposait plein de plats en mode « yzayaka »  tels que des épinards au sésame, une omelette japonais, ceviche de bar, steak de thon, porc au caramel, mijoté de nerfs de boeuf ou encore tofu au bouillon de bonite.

Les prix : le midi, les bentos sont entre 11,50 à 12 € (8,60 à 9,50 € à emporter), le soir les plats 3 à 10 € environ.

Mon bilan : je n’ai que des choses positives à vous dire sur ce resto. J’ai adoré ce que j’ai dégusté, mais j’ai également beaucoup apprécié l’accueil, à la fois discret et convivial (ce qui n’est pas toujours le cas, du moins à Paris). En discutant un peu avec le gérant, j’ai aussi appris que le resto était très « familial » avec le mari à la salle, sa femme en cuisine (qui a également dessiné les cartes de visite) et son beau-père, un artiste traditionnel, qui a créé la tapisserie accrochée sur le mur à l’entrée et dont le travail est considéré comme trésor national au Japon. J’ai trouvé cela tout à fait charmant, j’ai donc hâte d’y retourner.

40, rue de Douai
Paris (75009)
01 48 78 06 84

Récemment, je me suis rendue au Barbe à Papa, un nouveau restaurant qui a ouvert dans le 9e. Ce jour là, j’étais accompagnée de 2 amis (dont un très grand amateur de burger : le Dwichtorialist) et nous avions entendu dire que le cheeseburger proposé par le Barbe à Papa était assez dingue. Du coup, nous n’avons pas pu résister. Et je pense que la photo en titre de ce billet, ainsi que celle juste en-dessous parlent d’elles-mêmes….

(photos par Valentin Le Cron)

La déco est à la fois moderne et retro, on y est merveilleusement bien accueilli par Alban, le propriétaire des lieux, et les plats proposés sur la carte sont à se tomber. Parfait pour un déjeuner boulot, un diner entre amis en pleine semaine ou un petit brunch détente le week-end !

LE burger : pain délicieux, cheddar incroyable, viande excellente & frites sublimes…. Une tuerie quoi !!

Côté desserts, j’ai opté pour le crumble façon barbe à papa, encore tout chaud… Et autant vous dire que je me suis régalée (même après le burger, c’est pour dire) !! Mes potes quant à eux, ont choisi le tiramisu du jour ainsi que la tarte au chocolat poilue. Bon j’avoue, j’ai pioché dedans (oui, j’abuse un peu parfois), et c’était également excellent ! Après pour les indécis, il reste toujours le café gourmand 🙂

Verdict : Un restau où on se sent bien, où on est choyés, où on mange de bons petits plats (car nous avons choisi le burger mais il y a plein d’autres propositions plus traditionnelles), le tout dans une ambiance décontractée et sans prise de tête !

Apparemment, ils viennent de lancer une carte des brunchs également… Je vous donnerai mon avis dès que je l’aurai testé !

Le Barbe à Papa
18 rue Condorcet
75009 Paris (m° Anvers ou Poissonières)
Vous pouvez retrouver toutes les infos (ainsi que la carte) ICI !

MY INSTAGRAM / FACEBOOK / TWITTER / PINTEREST