IMG_1367

Second arrêt au Maroc du côté d’Essaouira, à 2h30 en voiture de Marrakech (ou 3h30 de Paris en avion) dans une maison d’hôtes marocaine aux allures d’hôtel 5 étoiles, j’ai nomméLe Jardin des Douars. Situé au cœur des collines d’Essaouira, à l’abri du vent au bord d’une rivière, le Jardin des Douars se présente comme un véritable palais traditionnel à la décoration raffinée et entouré de cet immense jardin.

IMG_0634

IMG_0415

IMG_9103

IMG_0655

C’est un lieu apaisant et authentique, où l’on se sent comme chez soi. En plus de son magnifique jardin et de ses nombreuses terrasses, la maison d’hôtes propose deux belles et grandes piscines ainsi qu’un spa où l’on peut se détendre et se faire chouchouter. Je recommande d’ailleurs vivement le soin hammam traditionnel que j’ai trouvé vraiment exceptionnel.

Les deux restaurants du lieu servent quant à eux une cuisine marocaine et internationale. Nous en profitions pour déjeuner dehors en terrasse mais le soir fin mars, il faisait un peu plus frais donc nous restions à l’intérieur. J’ai particulièrement apprécié la très belle salle de repas principale avec ses grandes fenêtres ainsi que le coin salon doté d’une cheminée. Comme chez soi je vous dis !

Concernant l’emplacement exact du Jardin des Douars par rapport à la ville d’Essaouira, il se trouve à une dizaine de kilomètres. Si vous le pouvez, baladez-vous dans médina ainsi que ses remparts, ils sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il est également possible d’organiser des activités tel que du surf (wind et kite surf aussi, les spots à Essaouira sont très réputés) ou encore du golf (le parcours de Mogador est situé à 5 min de la maison d’hôtes), ce sont des activités très prisées dans la région.

Untitled

IMG_0120

IMG_0432

 

IMG_9404

C’était la troisième fois que je me rendais du côté d’Essaouira mais j’ai beaucoup aimé le fait que le Jardin des Douars soit situé dans les terres car cela nous protégeait du vent et de sa fraicheur. Cette région me plait toujours autant, et je crois que je ne m’en lasserai jamais..

MY INSTAGRAM / FACEBOOK / TWITTER / PINTEREST

Cela faisait trois ans que je n’étais pas retournée à Val Thorens, station la plus haute d’Europe ! Cette fois, nous avons séjourné dans ce très bel hôtel quatre étoiles du même nom que la station et situé aux pieds des pistes. Postée face à l’un des plus grands domaines skiables du monde à 2300 mètres d’altitude, il s’agit d’une adresse historique pour les sportifs.

Le Val Thorens est un grand hôtel possédant deux restaurants, 83 chambres et suites familiales, une terrasse, un bar, une très grande piscine intérieure ainsi qu’un spa (rien que ça !). Il dispose d’une déco à la fois moderne et authentique, d’une ambiance dynamique et festive ainsi qu’un cadre à couper le souffle au centre de la station. Regardez plutôt ci-dessous…

Coup de cœur également pour l’hôtel 5* Le Fitz Roy appartenant au même groupe Les Hôtels d’en Haut. Il s’agit d’un établissement extrêmement chic et design où nous avons diné à plusieurs reprises. Mention spéciale pour son risotto aux gambas, un vrai délice !

MY INSTAGRAM /FACEBOOK / TWITTER / PINTEREST

 

Untitled

Ma première fois en Autriche. C’était il y a trois semaines, dans la vallée de Stubai à l’ouest du pays, non loin de la frontière italienne. Nous sommes partis à la découverte du plus grand glacier d’Autriche, à seulement quelques heures de Paris.

Il faut savoir que la vallée de Stubai comporte cinq communes, toute plus charmantes les unes que les autres. Nous avons été logés à l’hôtel Bergkranz, un lieu familial avec vue sur le très joli village de Mieders comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus. Il y a de superbes balades à faire autour pour découvrir les environs comme des petites fermes sur les hauteurs mais également l’occasion de goûter à la cuisine traditionnelle et de ramener des bons produits du terroir.

Pour arriver au plus grand domaine skiable du glacier d’Autriche, j’ai nommé Stubai, nous avons eu la chance de pouvoir tester le nouveau téléphérique 3S Eisgrat et ses cabines ultra design (avec wifi intégré s’il vous plait), le plus long des Alpes.

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Une fois sur le glacier, nous avons déjeuné au Schaufelspitz, le plus haut restaurant gastronomique du monde avant de terminer par une jolie promenade hivernale à la gare de Gamsgarten par la route de randonnée hivernale à côté des pistes.

Pour ceux qui préfèrent rester au chaud, la région propose également d’autres activités comme de nombreuses piscines et saunas mis à disposition. Il y a beaucoup de lieux dédiés à cela et nous nous sommes rendus en fin de journée au StuBay, un grand complexe avec plein d’activités pour tous les âges (à tester absolument : le sauna et toute la cérémonie traditionnelle autour de celui-ci)

Enfin nous avons diné dans le très bel hôtel 5* Jagdhof, faisant partie de Relais & Châteaux et doté d’un spa inédit (20 expériences de bain, de détente et de sauna, un espace piscine de 220 m² avec piscine intérieure et une extérieure chauffée pendant toute l’année ainsi qu’un jacuzzi extérieur et un jardin naturel de 5.000 m²). Juste magnifique !

Avant de repartir sur Paris, nous avons également effectué un petit détour pour visiter une ferme traditionnelle appelée Ausserwieserhof où il est possible de louer une chambre ou un appartement chez l’habitant à n’importe quelle période de l’année. Le lieu est vraiment charmant, les prix attractifs et les hôtes très accueillants.

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

UntitledUntitled

Untitled

Untitled

Vous l’aurez  compris, la découverte de la région du Tirol (et de la vallée de Stubai plus précisément) fut une très belle surprise pour moi, autant au niveau des paysages que de la culture et de l’accueil de ses habitants. C’est dépaysant mais également très « nature & tradition » où l’on retourne aux vraies valeurs ainsi qu’aux choses simples… Et ça fait du bien parfois. 🙂

MY INSTAGRAM / FACEBOOK / TWITTER / PINTEREST

20170702_114634

Ma première fois à Marrakech. Je m’étais déjà rendue au Maroc à plusieurs reprises mais encore jamais dans la ville rouge. Quelle plus belle occasion que de la découvrir en séjournant dans un palace digne de ce nom. Fondé en 1923, la Mamounia reste l’un des lieux les plus mythiques du Royaume. Difficile de résumer en quelques lignes ces quatre jours de rêve ou même de sélectionner des images pour résumer ce voyage…

20170628_144845

20170628_144508

20170628_115740

20170628_144518

20170702_103131

20170628_195510

20170628_192543

20170628_195624

Par où commencer? Peut-être par la beauté des lieux, à couper le souffle dès l’entrée. Je pense qu’à ce niveau-là, les photos parlent d’elles-mêmes, mais je dois avouer que la réalité est encore plus belle. Des jeux de lumière aux textures en passant par les détails des fresques et des sculptures, on ne sait plus où poser son regard. Il faut bien minimum quatre jours pour admirer et découvrir l’hôtel dans tous ses recoins.

Les jardins. Huit hectares d’oliviers, d’orangers, de bougainvilliers, figuiers ou encore palmiers en tous genres. On pourrait se poser sur un banc plusieurs heures, on aimerait s’y perdre même et ne plus jamais rentrer à Paris. Il y a aussi le potager où sont cultivés des légumes, herbes et fruits, cuisinés ensuite pour les restaurants. Sans oublier sa grande piscine chauffée, évidemment.

Les parfums. On dit que l’odorat et le goût sont parfois plus forts dans les souvenirs que la vue ou l’ouïe. Je pense que je n’oublierai pas de si tôt l’odeur de la datte en arrivant à la Mamounia, un parfum doux et subtil qui accompagne tout au long du séjour. Il y a aussi la boisson signature de l’hôtel : le lait à la pâte d’amande et à la fleur d’oranger. J’aurais pu en siroter toute la journée… Et j’ai rarement bu autant de lait depuis mon enfance.

Les restaurants. Quatre au total : marocain, italien, français et le pavillon de la piscine. Chacun son style et son ambiance, mais aussi son charme et sa cuisine. Mon coup de cœur restera forcément le restaurant marocain, autant pour les plats qu’il propose que pour sa décoration raffinée et son ambiance tamisée en soirée.
Le pavillon de la piscine est celui du petit-déjeuner, un buffet ultra complet et gourmand qui annonce immédiatement la journée. Jus de fruits frais, pâtisseries locales et vue sur la piscine, que demander de plus?

Enfin le spa. Je crois qu’il s’agit d’un des spas les plus photographiés au monde, vu la beauté de sa piscine. On se croirait littéralement dans un conte des Milles et Une nuits… Jasmine sors de ce corps ! Sans compter l’espace soins et ses dix cabines. J’ai testé pour vous le massage relaxant « La Mamounia » à l’huile d’argan, j’en suis ressortie plus apaisée qu’après 10h de sommeil.

20170630_204621

20170628_193223

20170629_110712

20170701_151636

20170628_192705

20170628_193550

20170628_191758

20170628_194051

20170628_200920

20170628_200034

20170628_200847

20170628_201120

20170702_114620

20170629_110809

Untitled

Merci à la Mamounia pour ce séjour de rêve mais aussi à Air France, qui compte désormais six vols quotidiens en direction de Marrakech, pour nous avoir concocté un joli « travel guide » de visites dans la ville rouge.

MY INSTAGRAM / FACEBOOK / TWITTER / PINTEREST