J’ai récemment découvert deux nouveautés cuisine assez innovantes & originales : une « sauce » fouettée de légumes frais ainsi que des liquides vaisselles drôles et sexy !
.
Frecious est une sorte de mélange fouetté à base de légumes frais, fines herbes, fruits secs et graines. Créé pour le bien-être et la pleine santé au quotidien, ses recettes sont simples et ses produits jamais chauffés.

image-1

image

Mais encore ? Aucun produit laitier, pas d’œuf ou d’ingrédient de provenance animale, pas de soya, de blé ou de gluten, aucune graisse saturée, hydrogénée ou partiellement hydrogénée, aucun additif artificiel, colorant ou conservateur, jamais de sirop de maïs ou glutamate de sodium. Les produits sont également à base de jus de citron fraichement pressé, ce qui aide à désintoxiquer et rétablir l’équilibre alcalin acide. Le tout dans un emballage simple & design. A acheter en ligne, au Bar Poilane ou à la Grande Épicerie du Bon Marché !

————

Dishes Goods est un liquide vaisselle drôle et décalé, revisité par l’illustratrice Marie Colin, un design original, de vraies punchlines et une qualité supérieure ainsi que des parfums tendances. Je suis fan !

PicMonkey Collage

Mais encore? Avec son look impertinent & décalé et sa qualité supérieure (dont la fabrication et la mise en bouteille effectuées en France), Dishes Goods possède également de vraies propriétés nettoyantes et dégraissantes ainsi des parfums originaux (framboise&caramel, melon&basilic, mange&coriandre). Un coffret a d’ailleurs été créé pour l’occasion « Osé qui fait sourire ». Une idée de cadeau original, comme clin d’oeil à un ou une amie que l’on peut shopper par ici !

Et aujourd’hui, j’ai la possibilité de vous faire gagner le fameux coffret Osé par Dishes Goods ! Pour participer, il vous suffit de liker ma page sur Facebook et d’écrire un petit commentaire sous ce billet! J’enverrai un mail au/à la gagnant(e) avant la fin de semaine! Bonne chance surtout. 🙂 Le concours est désormais terminé, j’ai envoyé un mail à la gagnante ! Merci à toutes pour votre participation et à très bientôt pour un nouveau concours… 🙂

imagesNouvel avis ciné, à propos d’une comédie « indé » que j’ai vu la semaine dernière, qui m’a beaucoup plue et qui sortira ce mercredi. Parfaite pour passer une soirée détente, loin des agitations de la rentrée.

Obvious Child est un film drôle qui parle d’amour sans tomber dans la comédie romantique attendue. Il s’agit, certes, d’un film américain qui aborde les relations amoureuses, mais n’en devient pas niais pour autant. Au contraire, l’humour est plutôt décomplexé, voire totalement « caca prout » mais le film traite également de choses plus sérieuses tel que l’avortement, le chômage (sujets que l’on ne s’imagine pas forcément voir dans une comédie américaine). Il pleut plaire aux nanas comme aux mecs, entre 20 à et 40 ans (dirais-je). Premier long métrage très cool de Gillian Robespierre avec l’excellente Jenny Slate dans le rôle principal. Je pense que la bande annonce parle d’elle-même.

Synopsis :  La vie de la jeune Donna Stern n’a rien de particulier : un petit ami, un job dans une librairie, sa bande de potes, des parents divorcés… Mais, chaque soir, sur une scène de Brooklyn où elle interprète son numéro de stand-up, ce quotidien banal devient une source inépuisable de sketches. Avec un humour ravageur et souvent cru, Donna y déballe sa vie intime, ne prend rien au sérieux, se moque de tout et surtout d’elle-même. Mais, coup sur coup, Donna perd son travail, se fait larguer par son petit ami, déprime, a une aventure alcoolisée d’un soir et… tombe enceinte. Dès lors, Donna va devoir assumer ses choix et grandir un peu, mais peut-être aussi rencontrer l’amour au moment où elle s’y attend le moins.

weekend-movie-rundown-fourth-of-july

La semaine dernière, je me suis rendue au Théâtre du Petit St Martin pour assister à une représentation de Doris Darling… Et je n’ai pas été décue !

Bon comme d’hab, j’ai mis à peu près 20 minutes à rentrer dans la pièce, mais une fois dedans, on n’en sort plus ! Cette comédie anglaise de Ben Elton nous conte l’histoire terrifiante et drôle d’une journaliste star, Doris Wallas (interprétée ici par Marianne Sergent) dont les articles cinglants lui valent beaucoup d’ennemis… L’écriture est jubilatoire, la construction imparable, les personnages tous aussi farfelus les uns que les autres et on ne s’y ennuie pas une seule seconde. Une adaptation plus que réussie !

Petit teaser en vidéo…

Synopsis:
Doris Wallis est une langue de vipère de premier plan qui gagne sa vie en éreintant violemment les célébrités dans un magazine TV. Elle a tout l’attirail d’un bon journaliste people: un toy-boy à peine majeur occasionnellement dealer, une jolie assistante a priori pas insensible à ses charmes, la perspective d’avoir bientôt sa propre émission de télévision et pas l’ombre d’un scrupule dans sa garde-robe. Si elle a le moindre cadavre dans son placard, quelque part entre les stilettos et les menottes, le placard est solidement verrouillé. Ou du moins le croit-elle…

Je vous propose un petit concours afin de gagner 2×2 places pour la représentation de mercredi prochain, à savoir le 24 octobre. Il vous suffit de laisser un commentaire avec votre nom complet + email et je choisirai les gagnants ce week-end ! Bonne chance:)

Le concours est terminé ! Je viens d’envoyer un mail aux gagnants que j’ai tirés au sort. Merci pour votre participation et à très vite pour un prochain concours !