Le week-end dernier, je me suis rendue dans le Lubéron afin de découvrir le nouveau spa Sisley de la Bastide de Gordes. En effet, après six mois de travaux d’envergure, le palace vient de transformer son spa de 1600 m² en un véritable petit joyau. Photos puis récit :

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

La Bastide de Gordes, c’est cette demeure ancestrale perchée à flanc de roche au sein de l’un des plus beaux villages de France. Installé face à la vallée des Alpilles, l’hôtel domine et nous offre une vue tout à fait spectaculaire, quelque soit l’une des terrasses où l’on se trouve. Je pense que les photos parlent d’elles-mêmes, j’ai rarement vu un lieu aussi beau en France. Il a su garder le charme de l’authentique tout en proposant le luxe et les services des plus grands palaces.

Et si je me suis rendue à Gordes, c’était avant tout pour découvrir le nouveau spa Sisley. Niché au cœur des pierres, le lieu a été repensé par l’architecte Christophe Tollemer qui a souhaité recréer au coeur du Palace provençal un univers unique, inspiré des grandes abbatiales. Pierre de Bourgogne et plafonds voûtés, le nouveau Spa Sisley se compose d’une magnifique piscine intérieure, de quatre cabines de massage avec terrasses privatives, d’une salle de fitness de 90 m², d’un espace de méditation, hammam, salon dédié à la manucure et la pédicure, espace coiffure, tisanerie, sans oublier sa terrasse d’exception avec vue sur la vallée du Lubéron. Rien que ça !

Pour ma part, j’ai choisi de tester le soin phyto-aromatique relaxant apaisant, un merveilleux moment de 90 minutes qui a su apaiser mes sens grâce à une gestuelle tout en douceur associée aux bienfaits des huiles essentielles. Mes produits coup de coeur lors ce soin : l’eau florale (dont l’odeur me rappelle les essences de fleurs en Iran, que l’on utilise pour en faire des boissons à l’eau, parfumée et rafraichissante), le masque aux résines tropicales (parfait pour les petites imperfections passagères) ainsi que la crème hydratante au concombre (un must-have chez Sisley, que je ne connaissais pas encore et qui m’a totalement conquise grâce à sa texture fine, soyeuse et non grasse).

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Vous l’aurez compris, je suis tombée littéralement sous le charme de ce lieu idyllique et idéal pour se détendre et surtout rêver. On entre dans l’univers magique d’un château du XVIIIème siècle tout en profitant du cadre très accueillant de la Provence. Et au-delà de son emplacement (et de ses piscines parfaites), nous avons également beaucoup apprécié la décoration des intérieurs ainsi que la qualité de ses prestations.

Nous avons adoré notre chambre au mobilier d’époque et au décor intime, sa salle de bain ornée d’un élégant sol en carreaux de ciment et sa baignoire classique. Quant aux repas, nous avons eu la chance de pouvoir déjeuner et diner à la Citadelle situé au coeur de l’hôtel, une sélection de produits méditerranéens, travaillés et minutieusement cuisinés par le Chef, le tout avec vue sur le Lubéron. Enfin, nous avons pu profiter du brunch du dimanche à L’Orangerie sous la forme d’un impressionnant buffet coloré et savoureux. Plats salés, gourmandises sucrées, boissons chaudes, jus fraîchement pressés et Champagne… Tout est à volonté !

Untitled

Untitled

Untitled

20170612_214934

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

La Bastide de Gordes
Rue de la Combe, 84220 Gordes
04 90 72 12 12
Spa Sisley & Carte des Soins

 

Nicolas Wagner. pour L’Oréal Professionnel

Nicolas Wagner. pour L’Oréal Professionnel

Nicolas Wagner. pour L’Oréal Professionnel

Mardi soir, j’ai eu le plaisir d’assister au superbe défilé du couturier français Alexandre Vauthier au Grand Palais. Ce fut également l’occasion de me faufiler dans les backstages grâce à L’Oréal Professionnel qui était le partenaire coiffure. Une collection sous le signe du « rock 80’s » était présentée, tout en restant dans un esprit très couture : mini shorts denim portés avec des hauts en organza ou robes ultra-courtes et hyper satinées, en bustier ou aux larges épaules asymétriques.

Côté coiffure, les mannequins avaient les cheveux plutôt ondulés, inspirés des années 80. Elles les portaient soit mis entièrement d’un côté, soit la raie au milieu. Quelque chose d’assez wavy avec un aspect plutôt léger et naturel. Dans les coulisses, l’ambiance était intense. Tout le monde s’agitait. D’un côté, les journalistes étaient présents pour interviewer le couturier, de l’autre les petites mains réajustaient les pièces tandis les mannequins arrivaient de leurs précédents défilés.

Au final, un très beau show marqué par la présence des mannequins stars Bella Hadid et Kendall Jenner, sans oublier notre sublime Cindy Bruna, mais surtout de magnifiques pièces telle que la robe d’ouverture très rock et sexy portée par la soeur de Gigi, au bleu ciel éclatant se transformant en blouson de biker d’un côté et laissant apparaître l’autre épaule en bustier. Ce que nous retiendrons aussi de ce défilé sont ses couleurs très franches: du bleu lamé, au rouge vif, en passant par le blanc satiné et le noir velours.

Nicolas Wagner. pour L’Oréal Professionnel

Nicolas Wagner. pour L’Oréal Professionnel

Nicolas Wagner. pour L’Oréal Professionnel
©Nicolas Wagner. pour L’Oréal Professionnel

MY INSTAGRAM / FACEBOOK / TWITTER / PINTEREST

en collaboration avec L’Oréal 

Untitled

Je vous avais déjà parlé de ma collaboration avec Galénic, voici un tout nouveau shooting réalisé pour Beauté de Nuit, leur nouvelle formule d’exception. Il s’agit plus précisément d’une « gelée chrono-active », à savoir un soin intelligent qui agit toute la nuit pour régénérer la peau et la rendre plus éclatante au réveil.

Cela fait maintenant deux mois que j’utilise cette gelée le soir, comme un véritable rituel de beauté, un vrai bain d’hydratation juste avant de dormir. J’adore sa texture légère et fondante mais également son parfum, très frais et délicat, aux notes relaxantes de lotus mais aussi son côté poudré apporté par le mimosa et l’iris.

L’histoire de sa formule est passionnante, comme nous l’a révélé son Maitre-formulateur : « J’ai sélectionné un actif puissant issu de la papaye, capable d’éliminer les cellules mortes à la surface de la peau sans l’agresser. Pour que cet actif exprime pleinement son efficacité, j’ai inventé une galénique inédite : une gelée chrono-active « effet patch ». »

Et aujourd’hui, j’ai la possibilité d’en faire tester à cinq d’entre vous qui auront la chance de recevoir leur pot. Pour participer, il vous suffit de me laisser un petit commentaire sous ce billet et j’enverrai un mail aux gagnantes lundi ! Bonne chance, et n’hésitez pas à me donner votre avis sur cette petite merveille. Le concours est désormais terminé, j’ai envoyé un mail aux gagnantes ! Merci à toutes pour votre participation et à très bientôt pour un nouveau concours…

photos : Mathilde Méjanès

MY INSTAGRAM / FACEBOOK / TWITTER / PINTEREST

En collaboration avec Galénic

Untitled

Mardi midi, j’ai à nouveau eu la chance d’assister au défilé de la talentueuse Vanessa Seward au théâtre du Châtelet (la dernière fois remonte à mars, souvenez-vous). Et pour la présentation de cette nouvelle collection printemps-été 2017, ce sont les soins René Furterer qui ont accompagné, une fois de plus, la créatrice afin de réaliser les coiffures des mannequins.

Damien Boissinot, hairstylist pour René Furterer nous confie : « Vanessa m’a montré des images d’inspiration seventies avec des filles aux cheveux très frisés ». Le résultat? Une allure hyper glamour qui rappelle la chanteuse de soul et de funk américaine Betty Davis. On vous explique la technique en trois étapes :

Untitled

Untitled

  1. Boucler : « Après avoir séparé la chevelure en une vingtaine de mèches d’environ 3cm de large, isolez une mèche, pschittez en abondance le spray thermo-protecteur puis divisez-là en deux pour la natter autour d’une épingle chignon. Répétez l’opération avec le reste des cheveux. »
  2. Fixer : « Chauffez chacune des nattes au fer pour fixer les boucles puis laisser refroidir 30 à 45 minutes. Défaites les tresses du bout des doigts en pschittant au fur et à mesure de la laque végétale pour l’effet longue durée. » 
  3. Discipliner : « Au peigne à dents larges, crêpez légèrement quelques mèches pour donner un fini encore plus frisé. Sur les pointes, apportez de la définition aux boucles avec une noisette de pâte modelante. »

Le résultat est juste canon! Retour dans les années soixante-dix avec une femme “ plus Parisienne que jamais ”.

Untitled

Untitled

MY INSTAGRAM / FACEBOOK / TWITTER / PINTEREST