Untitled

Voilà déjà quatre semaines que je suis rentrée de mon voyage en Islande. Vous avez été nombreux/ses à m’envoyer des messages sur Instagram, me demandant plein de conseils sur la période et les lieux à visiter sur place. Pour tout vous dire, nous ne sommes restées que trois journées complètes au total (donc loin d’avoir tout vu) mais je pense malgré tout avoir eu un très bel aperçu pour une première fois. Le plus simple était de réunir toutes ces informations dans un seul et même article que voici. 🙂

Tout d’abord, il faut savoir que l’Islande n’est vraiment pas loin en avion. On a tendance à l’oublier et à penser que si l’on doit y partir, ce sera pour une ou deux semaines minimum mais pas forcément. Il ne faut que 3H30 de vol pour rejoindre cette île et les prix des compagnies sont plutôt intéressants en hiver. En revanche, il est vrai que les journées sont très courtes à cette période et les températures assez basses, mais cela ne nous a pas tant choquées que cela. Le jour se lève vers 10h et se couche aux alentours de 16h donc il faut s’organiser pour regrouper toutes ses activités durant cette tranche horaire.

Étant donné que nous ne sommes parties que pour quelques jours, nous avons décidé de poser nos valises à Reykjavik et de louer un 4×4 pour parcourir le sud les deux premiers jours, puis revenir sur la capitale le dernier. Nous avons donc trouvé un charmant petit loft dans la zone industrielle, non loin du vieux port sur le site d’Abritel HomeAway. C’est un quartier très sympa, avec plein de petits restaurants autour et le centre ville à dix minutes à pied. Nous avons immédiatement flashé sur ce petit bijou de loft à la fois design, cosy et central, et encore plus beau en vrai qu’en photo. Tout était juste parfait et ce sur tous les points (même financier, voici le lien du loft en question). Je n’ai vraiment rien à redire, autant sur l’organisation via le site Abritel que le logement en lui-même. Je peux également vous conseiller quelques restos sympa que nous avons testé autour tels que Coocoo’s ou la pizzeria Flatey. Ces adresses étaient d’ailleurs indiquées et conseillées (parmi tant d’autres) sur une petite note laissée dans le loft, par notre hôte d’Abritel.

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Le lendemain de notre arrivée, nous avons donc pris la route en matinée à bord de notre 4×4 direction le sud de l’île. En effet, nous n’avions que deux journées pour visiter donc il nous fallait faire un choix sur la partie de l’ile à explorer. Ce qui est fabuleux avec l’Islande, c’est que même la route est belle et dépaysante au bout de quelques trentaines de minutes seulement. On croise des endroits et paysages magnifiques quoiqu’il arrive, on a juste envie de s’arrêter partout.

Nous avions repéré sur internet une piscine naturelle appelée Seljavallalaug et située au milieu des montagnes. L’endroit nous faisait vraiment rêver et c’était le plus proche de notre chemin donc nous avons décidé de nous y rendre en premier. Après une bonne vingtaine de minutes de marches, à travers des chemins sinueux et des rivières glacées, nous sommes finalement arrivées devant cette piscine secrète à couper le souffle. Comme bon nombre d’entre elles en Islande (on en compte à peu près une centaine), elle se trouve chauffée naturellement grâce à la jointure des plaques tectoniques européennes et nord-américaines en mouvement perpétuel. C’était donc l’occasion de tenter une petite baignade alors qu’il faisait -5 degrés à l’extérieur. Une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie ! 🙂

Ensuite, nous avons décidé de nous rendre à Skógafoss, une cascade très connue située sur la rivière Skógá. La rivière Skógá se jette de ses falaises et tombe de 62 mètres en formant une chute d’une largeur de quelques 25 mètres. Cette chute est l’une des plus célèbres et des plus visitées du pays, très impressionnante comme vous pouvez le voir sur les photos.
Nous avons terminé notre journée par la plage de Reynisfjara, composée uniquement de sable noir, surmontée par des colonnes de basalte et laissant mourir à ses flancs les eaux glacées de l’Atlantique nord. C’est un endroit magnifique, presque irréel et situé non loin d’une petite ville où il est possible de s’arrêter pour se reposer ou grignoter (important à savoir car il n’y en a pas beaucoup sur la route).

Untitled

Untitled

IMG_6371

IMG_6897

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

IMG_6802

Untitled

Suite à cette première (et intense) journée de road trip, nous avons décidé de dormir dans une petite auberge en plein centre du sud de l’Islande. Nous en avons trouvé une charmante, hyper accueillante (proposant un diner maison excellent avec tous les autres clients) et située de façon idéale pour observer des aurores boréales (c’est-à-dire au milieu de nulle par, on en a d’ailleurs aperçu ^^). Il s’agit de Hrifunes Guesthouse.

Après une bonne nuit de sommeil, nous avons donc repris la route direction l’est de l’île. Cette fois nous n’avions prévu que deux stops, étant donné qu’il fallait rentrer le soir même à Reykjavik, soit 5/6h de voiture pour le retour.

Nous avons commencé par The Diamond Beach (ou the Ice Beach) pour le lever de soleil. Il s’agit d’une plage de sable noir ornée de blocs de glace qui viennent s’y échouer. Le spectacle est juste incroyable… Je pense que les photos parlent d’elles-mêmes ! Juste en face de la plage se situe Jokulsarlon, une lagune glaciaire composée d’énormes blocs de glace cette fois. Ce lagon de glace est d’ailleurs devenu l’un des sites les plus connus d’Islande. Nous avons eu l’extrême chance d’apercevoir une petite famille de phoques pendant notre visite, je les ai postés en vidéo stories sur mon compte insta, c’était juste magique !!!

Nous sommes donc rentrées le soir-même à Reykjavik pour nous reposer suite à toutes ces heures de route et profiter du lendemain pour nous rendre au fameux Blue Lagoon et nous balader dans le centre-ville. Je ne vais pas vous cacher qu’au début, j’étais quelque peu réticente à l’idée de me rendre dans ce lieu si touristique (surtout vu le prix que je trouvais quelque peu abusé), mais après coup, je dois avouer que c’est tout de même assez unique en son genre et si vous trouvez des horaires où l’entrée est moins chère, je vous conseille tout de même d’y aller !

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Vous l’aurez compris, j’ai vraiment passé un excellent séjour en Islande et ce malgré sa courte durée. C’était un voyage très apaisant, vraiment dépaysant et surtout hors du commun. J’étais contente de le faire en hiver car les paysages étaient magnifiques avec la neige mais je pense que l’île possède également beaucoup de charme en été et que l’expérience doit être encore totalement différente ! En tout cas j’espère avoir répondu à toutes vos interrogations et si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire, j’essaierai d’y répondre au mieux.takk fyrir lesturinn þinn ! 🙂

 

MY INSTAGRAM /FACEBOOK / TWITTER / PINTEREST

 

Untitled

Ma première fois en Autriche. C’était il y a trois semaines, dans la vallée de Stubai à l’ouest du pays, non loin de la frontière italienne. Nous sommes partis à la découverte du plus grand glacier d’Autriche, à seulement quelques heures de Paris.

Il faut savoir que la vallée de Stubai comporte cinq communes, toute plus charmantes les unes que les autres. Nous avons été logés à l’hôtel Bergkranz, un lieu familial avec vue sur le très joli village de Mieders comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus. Il y a de superbes balades à faire autour pour découvrir les environs comme des petites fermes sur les hauteurs mais également l’occasion de goûter à la cuisine traditionnelle et de ramener des bons produits du terroir.

Pour arriver au plus grand domaine skiable du glacier d’Autriche, j’ai nommé Stubai, nous avons eu la chance de pouvoir tester le nouveau téléphérique 3S Eisgrat et ses cabines ultra design (avec wifi intégré s’il vous plait), le plus long des Alpes.

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Une fois sur le glacier, nous avons déjeuné au Schaufelspitz, le plus haut restaurant gastronomique du monde avant de terminer par une jolie promenade hivernale à la gare de Gamsgarten par la route de randonnée hivernale à côté des pistes.

Pour ceux qui préfèrent rester au chaud, la région propose également d’autres activités comme de nombreuses piscines et saunas mis à disposition. Il y a beaucoup de lieux dédiés à cela et nous nous sommes rendus en fin de journée au StuBay, un grand complexe avec plein d’activités pour tous les âges (à tester absolument : le sauna et toute la cérémonie traditionnelle autour de celui-ci)

Enfin nous avons diné dans le très bel hôtel 5* Jagdhof, faisant partie de Relais & Châteaux et doté d’un spa inédit (20 expériences de bain, de détente et de sauna, un espace piscine de 220 m² avec piscine intérieure et une extérieure chauffée pendant toute l’année ainsi qu’un jacuzzi extérieur et un jardin naturel de 5.000 m²). Juste magnifique !

Avant de repartir sur Paris, nous avons également effectué un petit détour pour visiter une ferme traditionnelle appelée Ausserwieserhof où il est possible de louer une chambre ou un appartement chez l’habitant à n’importe quelle période de l’année. Le lieu est vraiment charmant, les prix attractifs et les hôtes très accueillants.

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

UntitledUntitled

Untitled

Untitled

Vous l’aurez  compris, la découverte de la région du Tirol (et de la vallée de Stubai plus précisément) fut une très belle surprise pour moi, autant au niveau des paysages que de la culture et de l’accueil de ses habitants. C’est dépaysant mais également très « nature & tradition » où l’on retourne aux vraies valeurs ainsi qu’aux choses simples… Et ça fait du bien parfois. 🙂

MY INSTAGRAM / FACEBOOK / TWITTER / PINTEREST

Untitled

Cinquième et dernier article sur mon périple marocain du mois de septembre qui s’est achevé par quelques jours à Fès, l’une de grandes cités médiévales du monde. J’ai posé mes valises dans le très somptueux Hôtel Sahrai situé sur les hauteurs de la ville.

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Dessiné par l’architecte et designer Christophe Pillet, l’hôtel cinq étoiles possède une vue époustouflante depuis le rooftop, avec un point de vue dominant sur la plus grande médina du monde arabe. Les chambres sont grandes, belles et très confortables. J’ai immédiatement été charmée par leur décoration raffinée et moderne, mettant également en relief l’artisanat marocain. Sans parler de la salle de bain mise en vitrine avec sa baignoire incrustée en marbre.. Juste magnifique !

Côté extérieur, l’hôtel dispose d’une grande piscine en angle à débordement ayant vue sur les collines et la ville, entourée de doubles matelas pour se reposer, boire ou déguster, un vrai bonheur ! Le lieu propose également deux restaurants : un français « le relais de Paris » et l’autre marocain. Le petit déjeuner buffet est également excellent et très varié, avec jus de fruits frais et pâtisseries typiquement marocaines.

Enfin, l’hôtel est situé à 5 minutes en voiture de la médina ce qui permet d’y être très rapidement et de ne pas être dérangés par le bruit ambiant de la ville.

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

MY INSTAGRAM / FACEBOOK / TWITTER / PINTEREST

Untitled

Après Essaouira et ses dunes à perte de vue, direction la ville rouge pour deux nuits au Sofitel Marrakech Palais Impérial. Situé en plein centre dans le quartier de l’Hivernage, l’hôtel 5* se trouve à quelques mètres de la place Jemaa el Fna, des restaurants et de ses boutiques traditionnelles. Voici quelques photos suivies d’une visite des lieux…

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Dès l’arrivée, impossible de résister à l’appel des nombreux lits entourant la piscine extérieure…

Une fois le soleil couché, direction l’Ultimate Pool Lounge pour un cocktail avec vue sur les hauteurs de la ville (très romantique) puis cérémonie des lumières avec toute une chorégraphie et mise en scène à la marocaine, suivie d’un diner à l’Orangerie pour un excellent menu dégustation.

Le lendemain matin, comment mieux commencer sa journée que par un soin signature au So Spa ? Je vous recommande vivement le soin visage à la figue de barbarie, avant de terminer par un hammam puis quelques longueurs dans l’immense piscine intérieure située dans le spa. Sans parler de la troisième piscine de l’hôtel, plus privative (sous réservation) et située à l’étage, du côté de L’Orangerie. Luxe, calme et volupté…

Enfin, ne pas oublier de diner sur la terrasse extérieure du So Lounge, son jardin luxuriant et ses lumières tamisées. Mention spéciale pour le couscous végétarien revisité au quinoa, un vrai régal ! Et évidemment un grand merci à toutes les équipes de l’hôtel pour leur accueil et leur hospitalité. 🙂

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

MY INSTAGRAM / FACEBOOK / TWITTER / PINTEREST