Je ne m’étais encore jamais rendue sur cette merveilleuse petite île située à l’ouest de l’Océan Indien, mais l’un de mes amis et photographe Matthieu Hoarau en est originaire et y est retourné pour quelques mois. C’était ainsi l’occasion pour moi de le rejoindre, d’autant plus qu’il m’a très vite mise en contact avec le service de conciergerie de luxe Colossus qui a organisé ma venue ainsi que la découverte ce petit paradis.

Untitled

Pendant mon séjour, j’ai logé à l‘AKOYA Hôtel***** & Spa, un sublime écrin à la fois luxueux et authentique, dédié au confort, au bien-être et à la détente. Comme vous pouvez le voir sur les photos, l’hôtel est situé en hauteur, face à la mer et bénéficie d’un magnifique jardin tropical.

Sa piscine à débordement donne une vue incroyable sur la mer et nous offre chaque soir un coucher de soleil à couper le souffle. Tous les espaces ont d’ailleurs été pensés pour offrir aux visiteurs un panorama paradisiaque ainsi qu’un confort optimal tout en respectant l’environnement fantastique du site.

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Untitled

Sans parler de son spa de 600 m², un espace au design épuré et contemporain, unique sur l’île de La Réunion. L’Orchidée Spa met à votre disposition sept cabines de soins ainsi qu’une douche à affusion, un hammam, un sauna mais aussi un jacuzzi pour une expérience sensorielle unique.

L’hôtel dispose de 104 chambres et suites avec terrasse alliant le charme ethnique au chic contemporain. La décoration des lieux repose sur des lignes et coloris sobres et épurés, des tons vanille et bronze ainsi que des motifs subtilement ethniques.

Sans oublier la ferme de l’Akoya, 100% bio et où sont cultivés les légumes et fruits utilisés pour la restauration de l’hôtel. Nous y avons fait un tour en compagnie du propriétaire des lieux et avons goûté ses délicieux fruits de la passion.

Untitled

Untitled

Untitled

 

Untitled

Untitled

Untitled

_DSC7427

Untitled

Untitled

Untitled

Parmi les visites que j’ai pu faire sur l’île, je vous recommande vivement de vous rendre à la cascade du Cormoran et de vous y baigner afin de vous rafraichir un peu, de vous prélasser sur la plage de l’Hermitage et de découvrir les fonds marins de son lagon et sa barrière de corail, de plonger dans le bassin de la Pointe au Sel et son eau turquoise à 27 degrés, de découvrir Kélonia le centre d’intervention et de soins consacré aux tortues marines, de sortir en mer à la rencontre des dauphins avec Bato Péi, d’apprécier le coucher de soleil sur la plage de sable noir l’Etang Salé, de danser toute la nuit au club Mahé ou encore de gravir le fameux volcan du Piton de la Fournaise.

J’’espère avoir répondu à toutes vos interrogations et si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire, j’essaierai d’y répondre au mieux. 🙂

MY INSTAGRAM /FACEBOOK / TWITTER / PINTEREST

Ce week-end, j’étais invitée à Milan avec Astrid pour assister à la soirée « fashion & design » organisée par Mazda et Vogue, dans le cadre de la semaine de la mode italienne. Une belle occasion pour moi de découvrir la marque, son univers mais également la ville et ses bons plans, surtout avec le beau temps que nous avons eu !

IMGP0325

IMGP0174

IMGP0271

IMGP0274

IMG_2549

J’y ai d’abord découvert une histoire, celle d’une ville fondée par les Celtes, puis conquise par les Romains, avant d’être dirigée par les Comtes-archevêques et passer ensuite aux mains des Espagnols, puis des Autrichiens avant de finalement faire partie de la République cisalpine sous Napoléon Bonaparte jusqu’à ce que Victor-Emmanuel II, roi de Sardaigne s’empare du Milanais en 1859. Rien que ça !

Parmi ses incontournables, la Piazza del Duomo et son incroyable cathédrale (première photo tout en haut) ainsi que la Galleria Vittorio Emanuele II (aujourd’hui transformée en galerie commerçantes, deuxième photo). D’ailleurs pour la petite histoire, c’est là que Prada ouvrit sa première boutique au monde. J’y suis entrée, c’est assez impressionnant.

Car Milan est considéré comme le cœur industriel et commercial de l’Italie, beaucoup d’entreprises dans le secteur de la mode et du design y possèdent leur sièges, c’est la raison pour laquelle elle accueille notamment l’une des principales fashion weeks et autres événements liés.

IMGP0336

IMGP0320

IMGP0245

IMGP0319

Concernant les adresses « food » que j’ai pu y découvrir, nous avons déjeuné le premier jour au Giacomo Arengario, un excellent resto avec vue sur le Duomo. Les plats étaient très bons et le service parfait. D’ailleurs, j’ai publié une photo de nos desserts très gourmands sur instagram.

Nous avons ensuite diné au Ristorante Daniel (via Castelfidardo, 7 – Milan  +39 02 63793837), un lieu assez particulier car il ressemble davantage à un grand salon privé, avec tableaux et bibliothèques (j’ai posté une photo ici). Le service était excellent et nous avons dégusté des bons plans locaux. J’ai également apprécié le fait que l’on pouvait voir dans la cuisine et observer l’équipe dans leur processus créatif.

Enfin, dimanche nous avons brunché au 10 Corso Como, un restaurant qui possède également un concept store. Il s’agit de la photo ci-dessous. J’ai beaucoup aimé son style et sa déco ainsi que ce que nous avons choisi de goûter (je conseille fortement le tartare de thon avocat, un vrai délice) d’ailleurs j’ai posté une petite photo de nos plats ici) mais je regrette l’accueil un peu froid.

IMGP0289

IMGP0341

IMGP0259

IMG_2542

IMGP0322

IMGP0241

Bien évidemment, nous avons voulu faire un peu de shopping et sommes entrées dans quelques boutiques.

Je vous conseille de faire un petit tour au quadrilatère d’or, ce haut lieu de la mode situé entre la via Monte Napoleone, la via della spiga et la via sant’Andrea. Il s’agit d’un quartier très chic qui pourrait s’apparenter à l’Avenue Montaigne à Paris.

Pour des boutiques plus abordables, nous avons Corso Buenos Aires, une grande rue commerçante très fréquentée mais il faut savoir que la plupart des enseignes sont également présentes à Paris.

Sans oublier des concept stores très sympa tels que l’Excelior ou encore Brian&Barry. Vous y trouverez plein de produits design et de petits gadgets originaux (photos ci-dessous).

IMGP0317

IMGP0292

IMGP0294

Enfin, l’événement auquel nous avons assisté le soir de notre arrivée était le vernissage de l’installation Mazda Space Design organisée par le constructeur japonais ainsi que Vogue Italia.

Le lieu a été spécialement conçu pour célébrer KODO – l’âme du mouvement, la philosophie de Mazda en matière de design, à savoir la pureté esthétique et l’énergie inspirée par la gestuelle des animaux sauvages et des athlètes.

Inauguré en pleine fashion Week de Milan, cet espace a mis en avant deux jeunes créateurs ce soir-là : COMEFORBREAKFAST et Yasutoshi Ezumi. Ils ont présenté leurs propres interprétations de KODO sous la forme de deux tenues inventives exposées aux côtés de la toute nouvelle Mazda MX-5, adaptation automobile la plus audacieuce de KODO à ce jour.

Mazda

Mazda

Mazda

Mazda

Mazda

Dernière chose pour celles et ceux qui se demandent, nous avons séjourné au Starhotels Rosa Grand. Il s’agit d’un hôtel business, situé en plein coeur de la ville (à 2 min du Duomo) très pratique pour sortir à pied.

Un grand merci à Mazda et l’Ecurie pour cette très belle invitation. J’ai adoré l’Italie et il me tarde maintenant de découvrir ses autres ville… Elles semblent magiques. Et un nouveau projet avec la marque arrive très vite !!

MY INSTAGRAM / FACEBOOK / TWITTER / PINTEREST

J’ai encore du mal à redescendre de mon petit nuage. Et pourtant, je suis bien de retour sous la grisaille parisienne, après quelques jours passés dans un véritable paradis d’authenticité et de détente à seulement 3h de Paris, j’ai nommé Le Medina Essaouira.

En effet, je reviens d’un court séjour au Maroc où j’ai été invitée à découvrir l’un des luxueux hôtels de la collection MGallery Thalassa Sea & Spa. Un lieu atypique, entre riad marocain face à une plage de sable fin et institut de thalassothérapie, hammam aux soins traditionnels… Je vous raconte tout après ces quelques photos.

MGallery Le Medina Essaouira

MGallery Le Medina Essaouira

MGallery Le Medina Essaouira

MGallery Le Medina Essaouira

Il est compliqué pour moi de décrire ce que j’ai vécu ces derniers jours en quelques mots. Car au-delà de ce superbe hôtel dans lequel nous avons séjourné, il y a des personnes. Des personnes vraiment adorables, extrêmement accueillantes et bienveillantes, constamment aux petits soins et toujours le sourire aux lèvres. Des personnes très attentives et à l’écoute de nos moindres souhaits. Je tenais à le souligner car je dois vous dire que je n’ai jamais reçu un tel accueil, et cela a largement contribué à ce que j’ai pu vivre pendant ce séjour.

MGallery Le Medina Essaouira

MGallery Le Medina Essaouira

MGallery Le Medina Essaouira

MGallery Le Medina Essaouira

Comme je vous le disais plus haut, l’hôtel possède également un grand espace de relaxation que j’ai pu tester sous plusieurs formes. Et il ne s’agit pas d’un petit spa, mais d’un vrai « sas de décompression » très complet.
Le premier jour, j’ai testé quelques soins classiques de la thalassothérapie comme la douche à jet (pour tonifier, mais je n’étais pas habituée donc ça m’a fait un peu mal au début, même si j’ai finalement senti que cela permettait d’activer ma circulation.).
Je me suis ensuite rendue dans une autre cabine pour tester l’hydrojet et là, coup de coeur ! En gros, on doit s’allonger sur un matelas d’eau puis de petits jets viennent nous masser de la tête aux pieds. On sent les muscles se détendre en profondeur et évacuer le stress. J’ai adoré ! Par ailleurs, une femme accompagne les premières minutes en massant le visage et le crâne, ce qui encourage à se laisser aller le reste du soin.
Après cela, j’ai testé le bain hydromassant qui fait quelque peu penser au jaccuzzi, mais avec des jets plus forts et plus ciblés. Je ne suis pas fan des bains car je m’ennuie assez vite, mais celui-ci était tout de même très sympa !
Ensuite l’enveloppement aux algues chaudes m’a à nouveau bien détendue, surtout que j’ai encore été massée sur le visage et cuir chevelu les cinq premières minutes, ce qui m’a tout de suite mise en condition pour la suite de ce soin revitalisant.
Puis nous avons terminé par un cours qu’aquagym douce, très sympathique, accompagné d’un adorable coach qui se met au niveau de chacun et qui est très motivant. Bien évidemment, toutes ces activités sont utilisées avec de l’eau de mer !

MGallery Le Medina Essaouira

2967_sp_03_p_1024x768

2967_in_00_p_1024x768

2967_sp_02_p_1024x768

Le deuxième jour, nous avons bénéficié de soins beaucoup plus traditionnels, dans l’esprit marocain ! Tout d’abord le rituel de la beauté traditionnel, dans le hammam de l’hôtel en sous-sol. Un espace très intimiste, en dehors du temps ! On se croirait presque à l’époque de Cléopatre (même si j’ai aucune idée de ce à quoi ça ressemblait à l’époque). J’ai pris une photo, regardez plutôt !

On entre donc dans cette pièce très chaude et humide, les lumières sont tamisées et on s’allonge sur ce lit de pierre. On reste bien 10 minutes allongée, sans rien faire, pour que la peau se prépare aux soins qu’elle va recevoir. Puis une jeune femme commence le gommage avec du savon noir, puis prend le gant de crin pour enlever les peaux mortes. Quand on est pas habitué, ce n’est pas forcément agréable mais on sent bien que cette action purifie la peau.

Puis arrive le moment de procéder à un autre gommage plus léger cette fois-ci, ainsi qu’un masque cheveux au rhassoul, un gommage des mains à l’huile d’argan ainsi que des cotons imbibés d’eau de rose sur les yeux. Après plus de trente minutes de soin, on nous lave le corps avec une eau parfumée à la fleur d’oranger, puis on sort de cette salle comme si l’on sortait d’un autre monde. Mais ce n’est pas terminé. Pour sortir en douceur de cet espace, on nous met à disposition un verre d’eau ainsi qu’une petite bassine remplie d’eau fraiche de pétales de rose, où l’on repose ses pieds. Adorable ! On sent sa peau adoucie et son corps purifié. Les femmes au Maroc le font une fois par semaine, mais nous pourrions le faire au moins une fois par mois !

Dernière chose à propos de soin, j’ai eu la chance de finir ce séjour par le massage le plus extraordinaire que l’on m’ait jamais fait. Il s’agit des baguettes de thuya. Dis comme cela, on pourrait penser à des petits coups de baguettes dans le dos et les jambes mais pas du tout !! Une seule femme est habilitée à faire ce genre de massage. Il s’agit d’Aziza ou la femme aux mains d’or. Je n’ai jamais reçu un massage aussi parfait. C’est très difficile pour moi de vous expliquer mais j’ai totalement déconnecté pendant près d’une heure. Je le conseillerai à n’importe qui, que ce soit mes parents ou mon chéri !

MGallery Le Medina Essaouira

MGallery Le Medina Essaouira

MGallery Le Medina Essaouira

MGallery Le Medina Essaouira

A tous ces soins s’ajoutent une très belle piscine extérieure, une salle de fitness, un golf à 18 trous, une plage privée, une école de surf et trois restaurants ! Oui trois ! L’Arganier à la carte est simple et épurée, avec un style de cuisson à la méditerranéenne, Le Côté Plage avec avec ses nombreux plats de poissons frais situé face à la mer, et mon préféré, Dar Dada, un espace purement Souiri, où tous les soirs, le programme culinaire familial est présenté en fonction des inspirations du marché, du port, de la ville, des fêtes et des traditions…

MGallery Le Medina Essaouira

2967_rs_01_p_1024x768

2967_rs_00_p_1024x768

Mais parlons aussi de la ville : Essaouira ! J’ai découvert une véritable pépite loin des grandes stations balnéaires du Maroc. Un très joli port, une superbe médina et une plage de sable (extra) fin. Anciennement appelée Mogador, la cité est célèbre pour la blancheur de ses maisons, ses remparts de couleur ocre rosé et pour l’ingéniosité de ses artisans ébénistes.

Essaouira

Essaouira

Marchand d'épices derrière le marché aux poissns

Essaouira

Voilà, cette destination est donc parfaite pour s’évader le temps d’un long week-end à deux, en amoureux ou avec une amie ou sa mère/soeur/cousine. Il me tarde d’y retourner. Pourquoi pas fin juin, à l’occasion du festival Gnaouas et musiques du monde.